Comment bien choisir son auto-école ?

bien choisirLe permis peut représenter un lourd investissement pour certains candidats, comme je l’évoquais dans l’article « Permis de conduire, combien ça coûte ? », attendez-vous à débourser environs 1600€ pour obtenir votre petit sésame de la route. Ce coût comprend bien sûr les heures supplémentaires que vous êtes susceptible de souscrire, car peu de candidats se lancent dans l’épreuve au terme des 20 heures de conduite obligatoires.

Beaucoup de personnes s’arrêtent au critère de la proximité pour choisir leur auto-école. Grosse erreur, il convient de porter une attention bien particulière au choix de son auto-école. Malheureusement, par négligence, certains ont mis le doigt dans un engrenage malsain, chronophage et onéreux. Comment bien choisir son auto-école ? Quels signes doivent nous alerter ? Un article pour tous les jeunes conducteurs en herbe !

Le marché des auto-écoles

On a peut-être tendance à l’oublier, mais les auto-écoles sont des entreprises privées. D’ailleurs, ce sont les exploitants indépendants (sans salariés) qui constituent l’essentiel des professionnels du secteur. Ce qui signifie que chaque auto-école est gérée différemment : chacun fait comme il l’entend. Pour le reste du secteur, il existe également des groupements d’auto-écoles, assez peu nombreux (CER, ECF) et des auto-écoles en ligne (PermisGo, En voiture Simone, Le Permis Libre…).

En 2015, il existe en France pas moins de 11 658 auto-écoles. Bien sûr, elles ne sont pas équitablement répandues à travers le territoire, mais cela donne une petite idée du nombre d’acteurs potentiels auxquels vous pourriez-être confrontés sachant que la plupart de ces structures sont tenues par des exploitants indépendants.

Une auto-école doit être agrée par la préfecture pour avoir la possibilité de présenter des élèves aux épreuves du permis du conduire. En théorie, l’agrément doit attester la qualité de l’enseignement qui est dispensé dans l’établissement, en vérifiant notamment que les moniteurs de conduite ont les qualifications nécessaires (le BEPECASER). Vous pouvez trouver le numéro d’agrément de l’auto-école sur toute documentation ou publicité de l’établissement. Voici déjà un premier signe que vous feriez bien de vérifier si vous vous intéressez à la petite auto-école en bas de chez-vous.

Mesure élémentaire de vérification… Bien qu’à mon avis vous ne trouverez pas d’auto-école sans agrément : ne pouvant pas proposer des candidats à l’examen, la supercherie est immédiatement révélée.

Vérifier la réputation et le sérieux de l’établissement de formation

L’une des premières choses que vous devriez faire dans le cadre de votre recherche d’une auto-école pourrait être de recueillir des expériences, des témoignages auprès des personnes de votre entourages. Ami, ami des amis, frères et sœurs des amis, vous pouvez avoir des avis objectifs et impartiaux par la bouche des personnes qui sont autour de vous et qui ont probablement choisi une auto-école du coin.

Le bouche à oreille par le biais des membres de son entourage demeure un très bon moyen de se renseigner sur la réputation d’une auto-école. Mais n’oubliez pas le bouche à oreille en ligne qui peut révéler quelques problèmes si les témoignages sont unanimes ! :)

Les comparateurs

Le net est un outil formidable pour obtenir un grand nombre d’informations sur tout et n’importe quoi… Le saviez-vous ? Il existe des sites qui proposent de comparer les auto-écoles et leurs services en quelques clics.

En général, entrent en comparaison : le prix, le taux de réussite et les témoignages d’anciens candidats. L’avantage est qu’aucun témoignage n’est censuré (sauf injure et diffamation) puisqu’ils seront postés sur le comparateur : un site indépendant.

Voici quelques comparateurs qui peuvent vous permettre de vous faire une première idée sur les auto-écoles autour de chez vous.

-Vroomvroom.fr : vous pouvez trouver gratuitement toutes les auto-écoles dans une zone donnée. Pour cet article, j’ai fait le test avec les auto-écoles à Rennes. Ces auto-écoles sont représentées sur une carte avec une épingle de couleur. Ces épingles de couleur désignent les taux de réussite de chaque établissement. En cliquant sur l’auto-école, vous pouvez voir les prix, les forfaits et éventuellement des avis.

- Quelpermis.com : L’avantage de cet outil est le fait qu’il propose des filtres spéciaux dans votre recherche. Par exemple, vous pouvez décider de ne prendre en compte que les auto-écoles partenaires du programme « permis à 1€ par jour » dont je reparlerai plus loin. Vous pouvez également trier les résultats par note, par prix, ou par taux de réussite.

- Codeclic.com propose un classement des auto-école avec une brève description des lieux rédigée par le comparateur. Il peut être un bon outil pour situer une auto-école en particulier parmis ses concurrentes et obtenir un avis impartial.

Bien sûr, ne vous arrêtez pas à cette étape si vous souhaitez vraiment choisir la bonne auto-école ! Le comparateur peut être une bonne chose pour effectuer les premières recherches et se faire une petite liste d’établissements à visiter ou à éviter.

Le permis de conduire est un engagement sur le long terme. Du coup, au même titre que la proximité et le prix : la stabilité financière de l’auto-école doit également être un facteur à prendre en compte dans vos recherches. Bien sûr, vous n’avez pas nécessairement accès aux informations permettant de faire un constat sans appel. Cependant, certains indices peuvent vous mettre la puce à l’oreille : les avis notamment.

L’ancienneté de l’établissement

Parmi les signes qui peuvent vous donner une idée du sérieux et de la qualité d’un établissement, on peut compter l’ancienneté. Une auto-école médiocre, qui ne forme pas correctement ses élèves et qui obtient de mauvais résultats finis bien souvent par mettre la clé sous la porte, laissant ses candidats dans le désarroi.

Attention cependant, le critère de l’ancienneté doit être pris avec du recul. En effet, une auto-école jeune n’est pas forcément mauvaise, elle peut être au contraire très dynamique, avec des méthodes innovantes d’apprentissage. Je pense notamment aux auto-écoles en ligne, assez récentes telles que « En Voiture Simone » ou « PermisGo ».

Si vous préférez les auto-écoles plus « classiques », l’appartenance de l’établissement à un réseau tel que CER ou ECF est un indice qui peut rassurer. Mais je ne pense pas que ce soit réellement un gage absolu de qualité de la formation.

Auto-école partenaire du programme « Permis à 1€ par jour »

Connaissiez-vous le dispositif « Permis à 1€ par jour » mis en place par l’Etat ? Il s’agit d’un programme qui permet à un candidat de financer sa formation au permis de conduire par un prêt à taux zéro, avec des mensualités ne dépassant pas 30€.

Sachez que ce dispositif repose sur un partenariat entre des auto-écoles, des établissements de prêt et l’Etat. Si vous souhaitez en bénéficier, assurez-vous que l’auto-école que vous visez soit partenaire de ce programme.

Par ailleurs, si vous ne souhaitez pas bénéficier de ce dispositif (ou que vous n’êtes pas éligible), l’affiliation d’une auto-école à ce dispositif est un gage de sérieux. L’auto-école a été jugée assez fiable par ses partenaires : l’Etat et les banques.

Par ailleurs, il est bon de savoir que les établissements labellisés « permis à 1€ par jour » ont obligatoirement souscrit à une garantie financière. Cette garantie financière est un très bon point, car cela assure au candidat d’être remboursé des sommes versées à l’avance si l’auto-école venait à mettre la clé sous la porte.

Ce type de garantie n’est absolument pas obligatoire pour les auto-écoles qui ne sont pas partenaires dans le cadre du permis à 1€ par jour. Vous pouvez interroger l’auto-école sur l’existence, ou non, de cette garantie.

Si votre auto-école n’a pas de garantie financière mais que votre choix est déjà arrêté, préférez dans la mesure du possible les paiements échelonnés.

Votre première visite

Votre relation avec votre auto-école a vocation à être une relation sur le long terme. Cela ne vaut-il pas un petit déplacement sur les lieux de la formation ? Même si vous ne comptez pas vous y rendre tous les jours (si vous passez le code en ligne par exemple), une petite visite pourrait éclairer votre jugement.

Les locaux sont-ils bien entretenus ? Le personnel est-il sympathique et professionnel ? Ne négligez pas ces points, vous allez être amener à travailler avec des personnes pendant vos heures de conduite, autant que le premier contact soit positif ! Si vous n’êtes pas du tout à l’aise avec le moniteur dès le premier contact, pensez au moment où vous devrez le supporter pendant les heures de conduite.

Jetez un œil au parc automobile de l’auto-école. De combien de voitures disposent-ils ? Sont-elles en bon état (il peut y avoir quelques impacts, après tout, c’est un véhicule école…) ? Sont-elles entretenues et propres à l’intérieur ?

Vous croiserez peut-être des élèves inscrits dans cette auto-école, n’hésitez pas à leur poser des questions sur ce qu’ils pensent de leur apprentissage et de la façon dont ils sont suivis … A mon avis, s’ils sont insatisfaits ils vous le feront bien savoir. Vous pourrez également rencontrer le staff de l’auto-école et leur poser des questions sur les forfaits, les taux de réussite, les délais de présentation aux épreuves, etc.

En ce qui concerne les taux de réussite : certaines auto-écoles les communiquent bien volontiers à quiconque le demande, mais ce n’est pas le cas pour toutes. Dans tous les cas, vous pouvez avoir connaissance de ces taux en les demandant en préfecture muni des numéros d’agréments des auto-écoles qui vous intéressent. C’est votre droit en tant que client potentiel.

La moyenne nationale se pour un premier passage en apprentissage traditionnel se situerait à 59%. Mais basez-vous sur le taux de réussite au niveau de votre département. Pour Rennes, en Ille-et-Vilaine, ce taux est de 61%.

Les horaires d’ouverture

L’auto-école vend une formation, pas le permis : l’apprentissage de la conduite est basé sur l’implication et l’assiduité. Si la proximité de la structure d’enseignement vous permettra de réduire les temps de transport, il vous faudra également prendre en compte les horaires d’ouverture. Trouvez une auto-école qui est en adéquation avec votre propre emploi du temps et vos activités.

La proximité est un facteur important, mais ne vous basez pas uniquement sur la proximité avec votre domicile. La proximité avec votre lieu de travail ou votre lieu de formation (fac, lycée, école…) peut être également très arrangeante.

Les détails du forfait

Avec la proximité, le prix est bien entendu un facteur décisif dans le choix de son auto-école. Attention cependant aux forfaits proposés et aux prix un peu trop attractifs pour être vrais. Se renseigner sur le détail du montant des prestation est incontournable si vous voulez faire le meilleur choix. Sachez qu’il n’y a aucune obligation en ce qui concerne les tarifs du permis de conduire, du coup, chaque auto-école est libre de pratiquer les forfaits qu’elle désire.

En règle générale, le forfait proposé comprend :

  • Des frais de dossier et d’inscription

  • Le livret d’apprentissage

  • L’évaluation de départ

  • La préparation au code

  • Les leçons de conduite (20 heures)

  • Les frais de présentation à l’examen pratique. Sachez que depuis le 3 décembre 2015, les auto-écoles ne peuvent plus facturer aux candidats le simple fait d’être présenté à l’examen pratique.

Du coup, ce qui vous est aujourd’hui facturé dans votre forfait est la présence de votre moniteur pendant l’examen et le transport sur les lieux de l’examen. Cependant, sachez que le coût de la mobilisation du moniteur et du véhicule-école ne peut en aucun cas dépasser le prix de l’heure supplémentaire de conduite !

« Désormais, la présentation aux épreuves du permis de conduire ne peut plus donner lieu à aucun frais. Il est donc interdit aux établissements d’enseignement de la conduite de facturer toute somme, quelle qu’en soit la dénomination, au titre de la présentation d’un candidat à l’une des épreuves. »

Attention avec les forfaits 20 heures et les « packs examen » en apparence très abordables. Certaines auto-écoles affichent un prix d’appel très attractif sur le forfait 20h et des prix exorbitants sur les heures de conduite hors forfait.  Selon la région dans laquelle vous vous trouvez, le prix des heures de conduite hors forfait peut être très variable : en général il se situe entre 40€ (province) et 50€ (région parisienne)

Prudence lorsque vous comparez des auto-école en ne vous basant que sur le forfait 20 heures. Gardez bien en tête qu’il vous faudra plus d’heures pour obtenir votre permis de conduire, d’ailleurs, rares sont ceux qui réussissent l’épreuve au bout de 20 heures.

Le nombre d’heures de conduite nécessaires à l’apprentissage de la conduite varie beaucoup en fonction des aptitudes d’apprentissage de chacun. Cependant, on retient qu’en moyenne les candidats obtiennent leur permis de conduire au bout de 35 heures. De combien d’heures aurez-vous besoin ? C’est l’auto-école que vous aurez choisi qui devra l’estimer au travers d’une évaluation initiale obligatoire. Cependant, cette évaluation ne donne lieu qu’à une simple information que n’a aucune valeur contractuelle.

D’ailleurs, en ce qui concerne l’évaluation initiale, elle peut se faire soit à bord du véhicule école, soit par le biais d’un simulateur. Beaucoup pensent que l’usage du simulateur est un mauvais signe qui trahirait un manque de personnel ou d’implication des moniteurs. A mon avis ce n’est pas un facteur décisif dans le choix de l’auto-école mais c’est un outil de plus à votre disposition en tant qu’élève. Ne vaut-il pas mieux que les moniteurs soit d’avantage disponibles pour des cours de conduite que pour une évaluation ?

Dernier point qui concerne le contrat en lui-même : il peut arriver d’être amené à annuler des heures de conduire programmée. Afin de bien choisir votre auto-école, demandez si les heures sont annulables / reportables ainsi que les délais d’annulation en cas d’empêchement.

Le contenu de la formation

Lorsque vous vous rendez sur place, essayez de prendre rendez-vous avec le formateur afin de lui poser des questions sur le contenu de la formation de son auto-école.

Renseignez-vous sur la façon dont s’effectuent les cours théoriques. Certaines auto-écoles se limitent à passer des DVD et tests en boucle sans réelle intervention du moniteur, mais c’est insuffisant. Si vous venez prendre vos cours théoriques au sein de l’établissement, préférez ceux qui proposent un véritable suivi : avec des cours et des corrections expliquées des cas. Sinon, cherchez à savoir si l’auto-école dispose d’une plateforme en ligne qui vous permettrait d’être suivi à distance ! Cela peut-être un très bon point si vous souhaitez prendre des cours depuis chez vous !

Autre point qui a son importance, demandez combien d’heures de conduite peuvent vous être proposées par semaine.

En deçà de 2 heures par semaine, vous pourriez avoir du mal à acquérir les bons automatismes liés à la conduite.

Un rythme régulier de 2 à 3 heures par semaine est le minimum pour progresser de manière constante. Evitez à tout prix les longues périodes sans leçon, car cela ne fera qu’augmenter le nombre d’heures nécessaires...

L’auto-école doit avoir les moyens de vous assurer ce rythme de formation. Renseignez-vous sur le nombre d’élèves moyen et le nombre de moniteurs disponibles et jugez en proportion. Votre but est d’obtenir au moins 2 heures de conduite par semaine sans rupture.

Puisqu’on en parle : certaines auto-écoles travaillent avec différents moniteurs. Il peut être bon d’avoir un moniteur référent : demandez si vous pouvez être suivi par la même personne tout au long de vos heures de conduite. Le fait d’évoluer avec un même formateur vous permettra de travailler et d’évoluer de façon régulière et peut vous permettre de vous sentir plus à l’aise.

Profitez-en pour demander si des examens blancs de conduite sont prévus par l’auto-école : cela peut représenter un point très positif dans votre choix. Cela atteste d’un certain sérieux de la structure de formation.

Autre option susceptible de vous intéresser : certaines auto-écoles proposent de prendre l’élève à son domicile et de le redéposer chez lui au terme de la leçon de conduite.

Prenez cette option comme un avantage supplémentaire, pratiqué par un grand nombre d’auto-école.

Choisissez une auto-école qui répond à vos objectifs

Le permis en accéléré

Pour une raison ou pour une autre, vous avez besoin d’un permis de conduire très rapidement. Aviez-vous déjà entendu parler des « permis accélérés » ? Certains établissements se sont spécialisés dans ce type de formation. Les auto-écoles classiques peuvent avoir un peu de mal à vous faire suivre des heures de conduite de façon intense, présentez bien votre projet de formation auprès de votre auto-école, vous pourriez avoir besoin de réaliser plusieurs heures de conduire chaque jour : en général pour une formule accélérée la formation pratique se fait en une quinzaine de jours.

La conduite accompagnée

Les forfaits « apprentissage anticipé de la conduite » (AAC) et « conduite supervisée » font l’objet de forfait particuliers, différents des forfaits classiques. En effet, il s’agit d’une formation théorique + 20 heures de conduite avec un accompagnement pédagogique prenant la forme de rendez-vous. Il convient de bien se renseigner auprès de l’auto-école sur la façon dont elle procède pour ces formules. N’hésitez pas à comparer les prix des différents forfaits proposés au vu des prestations et du sérieux de l’enseigne.

Je souhaite bénéficier d’aides financières

Nous avons déjà évoqué le cas du permis à 1 euros par jour. Si vous comptez bénéficier d’une aide particulière de l’Etat pour le financement de votre permis de conduire, assurez-vous que votre auto-école soit « compatible avec ces aides diverses ».

J’espère que cet article a pu vous aider à éviter quelques difficultés. Pour plus d’informations sur les auto-écoles, les prix pratiqués, les formules, etc… Rendez-vous sur la page Facebook NeoPermis et rejoignez notre super communauté de NeoConducteurs ! :)